En France, la semaine dernière, les médecins du réseau Sentinelles ont jugé l'activité de la maladie forte avec un taux d’incidence de 44 cas pour 100 000 habitants pour 16 foyers d'activité (cas en France métropolitaine)

Une activité forte a été relevée dans les régions : Franche-Comté (176 cas pour 100 000 habitants), Languedoc-Roussillon (131), Basse-Normandie (64), Centre (63), Bretagne (53), Ile-de-France (42) et Poitou-Charentes (40)

L'activité est modérée dans les régions : Champagne-Ardenne (36 cas pour 100 000 habitants), Corse (36), Rhône-Alpes (36), Picardie (33), Aquitaine (31), Pays-de-la-Loire (27), Provence-Alpes-Côte-d'Azur (26), Alsace (21) et Bourgogne (20).

En cas de doute consultez votre médecin traitant et renseignez-vous auprès de l'établissement scolaire de votre enfant. Bien souvent ils affichent les cas actuels sur les panneaux d'information.